LE PATRIMOINE

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens
Proverbe africain

Définir la notion de patrimoine culturel…

Si l’on s’en tient à l’encyclopédie Wikipédia, il s’agirait de « l’ensemble des biens, matériels ou immatériels, ayant une importance artistique et/ou historique certaine ».

Une importance « certaine » donc, qui exclurait la banalité du quotidien? Mais qu’en est-il alors de nos fontaines de village, de nos vieilles maisons, des récits qui animaient les veillées d’autrefois ? Et les vieux outils de nos fermes, les monuments funéraires de nos cimetières, nos traditions gastronomiques, pas importants ? Et notre langue ? Pas culturel, tout cela ?

Il est vrai que cette notion  de patrimoine s’applique à des domaines fort divers : ainsi parle-t-on de patrimoine matériel ou immatériel, urbain ou rural, industriel ou artisanal, écrit ou oral, etc.

Fort heureusement, on parle aussi de plus en plus de petit patrimoine (lavoirs, moulins, croix rurales, bornes…), autant d’objets qui nous permettent de mieux comprendre le passé. Car il en est du patrimoine comme de l’histoire : à côté de la grande histoire qu’on nous a enseignée à l’école, et qu’il est bon de connaître, il y a la petite, dont on nous parlait moins, voire pas du tout. Or n’est-ce pas elle qui constituait le quotidien de nos ancêtres, qui n’étaient pas tous rois ou princes, que je sache.