> Côté papilles

RECETTES POUR PUPILLES  &  PAPILLES

Les cordons bleus du village
vous livrent leurs secrets de fabrication

 

Les beignets de Carnaval

La recette des beignets serait d’origine sarrasine et les Croisés l’aurait rapportée en Europe. Pour arriver jusqu’à nous, le nom beignet a subi bien des transformations : bigne, beigne, bignet, bignez – tous descendants du mot buygne qui signifiait « enflure » au Moyen Age. Cette gourmandise traditionnelle du carnaval se prépare dans beaucoup de pays ; il ne s’agit donc pas d’une spécialité locale. Il n’empêche qu’il existe bien des façons de la préparer, et chaque ménagère locale a sa recette. Cela donne des recettes très personnelles, qui ne se ressemblent qu’à première vue, car chaque beignet a sa touche particulière, sa saveur unique… pour la plus grande joie de nos papilles. Essayez donc les recettes suivantes.

 

Les beignets d’Yvonne K.
Ingrédients : 500 g de farine, 3 cuillers à soupe de sucre, 1 pincée de sel, 1 paquet de sucre vanillé, 70 g de beurre, 2 œufs, ¾ de paquet de levure de boulanger (soit environ 30 g), 1 verre de lait.
Verser la farine dans un saladier, délayer la levure dans un peu de lait tiède et un peu de sucre et verser ce mélange au creux de la farine. Laisser lever quelques minutes, puis mélanger avec la farine et ajouter les autres ingrédients. Laisser lever le tout. Etaler sur la table et former les beignets en découpant des ronds de pâte avec un verre. Faire lever les beignets. Les faire dorer dans l’huile pas trop chaude, en les retournant, puis les déposer sur du papier absorbant. Mélanger du sucre avec de la cannelle et y rouler les beignets. Les servir froids.

Beignets au fromage blanc de Gerda H.
Ingrédients : 500 g de farine, 150 g de sucre, 1 paquet de sucre vanillé, 1 paquet de levure chimique, 2 œufs, 200 g de fromage blanc, 6 cuillers à soupe de lait, 6 cuillers à soupe d’huile.
Verser dans un saladier la farine avec le sucre, le sucre vanillé et la levure. Bien mélanger. Puis ajouter les œufs, le fromage blanc, le lait et l’huile. Avec une cuiller à  soupe façonner les beignets et les verser dans l’huile chaude. Remarque : ces beignets se congèlent très bien.

Les beignets de Germaine D.
Ingrédients : 1 kg de farine, 4 œufs, 8 cuillers à soupe de sucre, 1 paquet de levure de boulanger (environ 40 g), 200 g de beurre, 1 petit verre de schnaps (eau-de-vie), ¼ de litre de lait.
Faire chauffer le lait. Diluer la levure dans 3 cuillers à soupe de lait tiède. Dans une terrine mettre la farine, le sel, le sucre, les œufs entiers. Pétrir avec le batteur. Ajouter la levure diluée, puis le mélange lait-beurre et l’eau de vie. La pâte est bonne lorsqu’elle se détache de la terrine. La recouvrir d’une serviette et faire lever dans un endroit chaud.
Déposer ensuite cette pâte sur une planche farinée, l’aplatir avec un rouleau à environ 5 mm d’épaisseur. Avec un verre, découper des ronds et les faire lever. Déposer les beignet dans l’huile chaude, bien dorer des deux côtés, les poser sur du papier absorbant, puis les rouler dans un mélange sucre-cannelle.

Recette de Gerda S.
Ingrédients : 400 g de farine, 150 g de sucre, 250 g de fromage blanc (Bibeleskäs), 1 œuf, 6 cuillers à soupe de lait, 6 cuillers à soupe d’huile, 1 paquet de sucre vanille, 1 paquet de levure chimique, cannelle.
Mélanger la levure chimique et le sucre vanille à la farine, ajouter l’œuf battu avec le lait et l’huile, puis ajouter le fromage blanc. Avec une cuiller à soupe façonner les beignets et les mettre dans l’huile chaude. Les déposer sur du papier absorbant et les rouler dans du sucre / cannelle.

Recette de Maja D. : Majas Fasenachtskuechle
Zutaten : 1 Pfd Mehl, 15 bis 20 g Hefe, ¼ l Milch, 50 bis 80 g Butter, 60 g Zucker, 1 Teelöffel Salz, 1 Ei, Backfett. Zum Bestreuen : 3 Esslöffel Zucker und Zimt nach Geschmack (Stückzahl : 20 bis 22).
Mit diesen Zutaten bereitet man nach dem Gehen des vorher hergestellten Vorteiges den vollständigen Teig und stellt diesen zum Gehen an einen warmen zugfreien Ort. Ein erwärmtes Wellbrett wird mit Mehl bestäubt, der gegangene Teig zwei fingerdick leicht ausgewellt. Mit einem Backrädchen werden verschobene Rechtecke geschnitten, welche eine Länge von 6 cm und eine Breite von 4 cm haben. Man läßt die so vorbereiteten Küchlein nochmals ½ Stunde gehen, zieht sie vor dem Einlegen in heißes Fett in der Mitte dünn aus und bäckt sie schwimmend goldgelb. Nach dem Backen werden sie noch heiß mit Zucker und Zimt bestreut.
[Traduction :
Ingrédients (pour 20 à 22 beignets) : 500 g de farine, 15 à 20 g de levure, 50 à 80 g de beurre, 60 g de sucre, 1 cuiller à thé de sel, 1 œuf, ¼ de litre de lait. Pour saupoudrer : 3 cuillers à soupe de sucre et cannelle selon goût.
Après avoir laissé lever l’appareil, on prépare la pâte définitive et on la fait lever dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air. Saupoudrer de farine le plan de travail et étaler au rouleau la pâte sur une épaisseur de 2 à 3 cm. Avec une roulette découper des rectangles allongés de 4 cm sur 6, et les laisser reposer ½ h. Puis les aplatir au centre et les faire dorer dans l’huile chaude. Les retirer et les saupoudrer à chaud du mélange de sucre et de cannelle.]

 

Le pain d’épices

L’origine du pain d’épices serait à rechercher du côté de la Chine, où on l’appelait pain au miel. En Alsace, ce n’est qu’au Moyen-Âge que se fit la distinction entre boulangers et pâtissiers. Des réglements et ordonnances du 15è et 16è siècle font en effet référence aux Lebkechle. Mais ce n’est qu’au 18è siècle que sa production prit son essor dans des centres comme Traenheim, Molsheim et bien sûr Gertwiller, où l’on peut visiter un Musée du pain d’épices. (Source : Thierry Kappler, Bredele et gâteaux de Noël, Editions du Bastberg 1998).

Recette de Germaine D.
Ingrédients : 250 g de sucre, 250 g de miel, 500 g de farine, 1 paquet d’épices (ou 1 cuiller à café d’anis en poudre), 2 tasses d’eau chaude.
Faire fondre le sucre dans l’eau chaude, ajouter le miel, la farine, le bicarbonate et les épices. Bien mélanger et battre la pâte durant 20 mn. Verser dans un moule à cake bien beurré et cuire 1 heure au four à 180°.

La recette originale de Marilyne B.
Ingrédients : 600 g de farine, 350 g de miel, 230 g de sucre, 125 g de beurre mou, 4 ou 5 œufs, 1 cuiller à café de bicarbonate de soude, 1 verre de lait ou de crème, épices, noisettes en poudre.
Dissoudre le bicarbonate dans le lait ou la crème. Mettre dans une terrine la farine, y ajouter le miel, le sucre, le beurre mou et les jaunes d’œufs, puis le mélange lait (ou crème) avec bicarbonate. Bien battre les œufs en neige ferme et les incorporer délicatement. Verser dans un moule et cuire une heure au four à 180°. Démouler tiède.

 

Fleschschnecke

Les Fleschschnecke (que les Haut-Rhinois appellent Fleischschnacka) sont une vieille recette de grand-mère, car autrefois rien ne se perdait : les restes de viande étaient hachés et ont donc donné naissance à diverses recettes, dont nos fameux Fleschschnecke bien connus et appréciés dans la région. Aujourd’hui, bien entendu, des ingrédients plus nobles sont choisis parmi les meilleurs morceaux.

Recette de Christine C.
Ingrédients (pour 6 personnes)
Pâtes à nouilles : 3 ou 4 œufs, 350 g de farine, sel, eau et un peu de vinaigre
Farce : 1 kg pot-au-feu cuit, 250 g de lard fumé cuit, 3 gros oignons, persil, poireaux, 3 œufs, chapelure, moutarde condiment, sel, poivre, muscade
Cuisson : 1 à 1,5 l d’eau + 3 bouillons (pot-au-feu ou bœuf), un peu de vin blanc
Faire la pâte, former une boule et laisser reposer ½ heure. Abaisser la pâte en une fine couche, après avoir bien fariné le dessus de table, et faire un rectangle. Etaler la farce sur la pâte, puis rouler la pâte sur elle-même. Couper des tranches de 1 à 2 cm de largeur environ. Faire chauffer le bouillon de cuisson après avoir ajouté un peu de vin blanc et de sel.
Faire revenir les tranches dans une poêle huilée jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Puis ajouter le bouillon peu à peu et laisser cuire pendant 30 min (si nécessaire, rajouter du bouillon). A la fin on peut rajouter de la crème fraîche accompagnée de lardons ou de croûtons. Servir avec une salade verte.
Bon appétit !

 

Bredele et autres gâteaux de Noël

Noël !… Noël en Alsace ! A cette période de l’année nos fines pâtissières de Weislingen s’activent pour régaler petits et grands avec leurs merveilleux petits gâteaux de Noël. Les « Bredele », « Bredala » ou encore « Bredle » sont des petits gâteaux, confectionnés traditionnellement en Alsace à l’occasion des fêtes de Noël. Les recettes ont été transmises de génération en génération !
On peut trouver plein de recettes dans les livres spécialisés ou sur internet. Nous vous proposons deux sites :
bredele.fr et surtout bredele-alsacien.fr qui propose une version imprimable de chaque recette.

Mais vous avez assurément vos petites recettes personnelles. Et comme Noël est aussi le temps du partage, partageons nos recettes gourmandes pour le bonheur de tous. Faites-les parvenir au site par le moyen de votre choix (*), et nous les publierons volontiers. A vos plumes ou vos claviers !

(*) Menu « Contact », Commentaires (ci-dessous) ou adresse mail.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.