>> Les cloches

LES CLOCHES DE L’ÉGLISE PROTESTANTE

Le clocher de l’église protestante compte deux cloches, une grande et une petite. Si la première a été installée dès la construction de l’église en 1842, la petite ne l’a rejointe que 81 ans plus tard.
En plus des sonneries traditionnelles, les cloches de l’église protestante sonnent l’heure, ainsi que les demies et les quarts en double coup (ding-dong), le tout étant commandé par une horloge qui a également son histoire.

La grosse cloche

La mention suivante fait le tour de la partie supérieure de la cloche :
       GEGOSSEN VON F. LUDWIG EDEL ZU STRASBURG IM SEPTEMBER 1842
(Traduction : Coulée par F. Ludwig Edel à Strasbourg en septembre 1842)
 
alors que sur le corps de la cloche il est précisé
qu’elle a été fondue pour la communauté protestante de Weisslingen [sic] qui en est propriétaire :
DER PROTESTANTISCHEN GEMEINDE WEISSLINGEN GEHOERIG

 

La petite cloche
>>> agrandir
Inscription côté Ouest
EINST ZOG ICH HINAUS IN DEN BLUTIGEN STREIT
NUN MAHNE ICH WIEDER DIE CHRISTENHEIT
ICH LAEUTE ZUM FRIEDEN UND RUFE ZU GOTT
OB GLUECK IST HINIEDEN OB LEID ODER NOT
ICH KUENDE DIE STUNDEN DER FLUECHTIGEN ZEIT
UND WEISE DIE CHRISTEN ZUR EWIGKEIT

(Traduction :
Partie jadis pour de sanglants combats
J’exhorte à présent tous les chrétiens
Je sonne la paix et l’appel vers Dieu
Que règnent ici-bas bonheur, malheur ou peine
J’annonce les heures et la fuite du temps
Et  indique aux chrétiens la vie éternelle)

Inscriptions côté Est
En haut les armoiries de la Fonderie Paccard

avec en-dessous l’inscription suivante :
SOLI DEO GLORIA
PAUL FREY PASTEUR
FREDERIC HAEHNEL MAIRE
PIERRE HUNSINGER
WEISSLINGEN 1923
et au-dessous, un tampon en relief :
Fonderie Paccard Annecy

 

L’entreprise Edel qui a livré la grosse cloche n’existe plus de nos jours. La seule fonderie de cloches qui subsiste en Alsace est la Sté Voegele, établie au 110 route des Romains à Strasbourg. Créée en 1908, cette entreprise est spécialisée dans la fabrication, l’installation et la restauration de cloches et d’horloges d’édifices.

Quant à la Fonderie Paccard qui a créé la petite cloche de notre église, elle existe toujours. Fondée en 1796, elle a coulé depuis  cette date près de 100 000 cloches dans le monde entier. A l’époque où fut coulée notre cloche, la fonderie en produisait entre 700 et 800 par an. C’est dans ses ateliers qu’ont été fondées des cloches aussi célèbres que la Savoyarde du Sacré-Cœur de Montmartre à Paris, ou encore la Jeanne d’Arc de la cathédrale de Rouen.
Elle n’est plus établie à Annecy, puisqu’elle a déménagé en 1989 non loin de là à Sévrier, sur les bords du Lac d’Annecy, où l’on peut d’ailleurs visiter, juste à côté de la fonderie, le très intéressant Musée de la cloche.

[Merci à Annette et Henri Anthony pour leur disponibilité lors des visites de l’église et les montées parfois périlleuses dans le clocher]