> Catholique

L’ÉGLISE CATHOLIQUE

Presbytère
12 rue des Lilas   67430 Diemeringen   03 88 00 04 47
Comité de gestion
Gérard Krieger   22 rue de la Liberté   67290 Weislingen   03 88 01 54 22
Courriel : gerard.krieger[arobase]gmail.com
Site de la Communauté de paroisses

Son histoire
Jusqu’au milieu du 19e siècle il n’y avait aucune église à Weislingen  : les paroissiens tant catholiques que protestants se rendaient dans le village voisin deTieffenbach.
En 1561, les comtes de La Petite Pierre introduisirent la Réforme dans le comté, et, cujus regio, ejus religio (*), Tieffenbach est mentionné comme paroisse protestante à partir de cette date.
C’est en 1738 que l’église de Tieffenbach devient « simultanée » et le restera jusqu’en 1925 : elle accueillera ainsi alternativement les cultes des deux religions jusqu’à la construction de leurs églises respectives, à savoir :
– en 1842, construction de l’église protestante (en même temps que le cimetière et l’école actuelle)
– en 1862, construction de l’église catholique.
A noter que l’église protestante actuelle de Tieffenbach, n’ayant été construite qu’en 1925, l’ancienne église de cette commune, catholique de nos jours, aura donc été simultanée jusqu’à cette date.
En 1992 la paroisse catholique de Tieffenbach est rattachée en tant qu’annexe à celle de Rosteig, ainsi d’ailleurs que les communes de Frohmuhl et Struth, précédemment annexes de la paroisse de Tieffenbach. A cette même date les communes d’Adamswiller, Waldhambach et Weislingen, anciennement annexes de la paroisse catholique de Tieffenbach, sont rattachées en tant qu’annexes à la paroisse de Diemeringen.
Et c’est dans le cadre d’une nouvelle organisation territoriale, initiée par le diocèse de Strasbourg, que la paroisse catholique de Weislingen fait partie depuis 2012, dans la zone pastorale de Saverne, de la communauté de paroisses « Les clochers du Kirchberg ».

(*) Littéralement : Tel prince, telle religion

L’église en travaux

En 1938, un chantier important a vu la démolition de l’ancien clocher et son remplacement par le clocher actuel, construit en pierre à partir du sol, en avancée du bâtiment. Contrairement à de nombreux clochers constitués d’une charpente en bois recouverte de tuiles ou d’ardoises, celui-ci se termine par un original chapeau en pierres de grès. Il semblerait qu’on ait profité de ces travaux pour remplacer également la toiture.

Par la suite furent réalisés, entre autres, les travaux suivants :

•  1989 : peintures extérieures
•  1989 : restauration de la croix du clocher et du coq
•  1992 : restauration du tableau de St Florent
•  1993 : mise en conformité électrique
•  1993 : survitrage des fenêtres extérieures
•  1996 : remplacement du plancher
•  1997 : installation d’un chauffage aérotherme et de la chaufferie dans le local annexe
•  2001 : mise en place d’un nouveau paratonnerre
•  2003 : remplacement de la toiture, peinture intérieure avec pose d’un plafond suspendu
•  2005 : rénovation des façades (pose d’un filet protecteur en fibre de verre et recouvrement par un crépi teinté dans la masse)
•  2006 : remise en peinture des abat-son du clocher
•  2011 : rénovation des bancs de l’église

 

Les travaux en images