> Diemeringen

INSOLITE : L’homme au chapeau

     Nombre de personnes prenant le train ou passant devant la gare de Diemeringen ont pu se demander quelle étrange créature se dressait là. M. Puel, professeur d’enseignement artistique au Collège de l’Eichel à Diemeringen, répond à nos questions.

Quelle est l’origine de ce projet? L’initiative vient de la Grange aux Paysages de Lorentzen, dans le cadre du Festival des paysages. Sur le thème « Architecture et   Paysages », les trois collèges du secteur ont été sollicités afin de mener un projet avec les classes de 3e.

Comment vous est venue cette idée du château d’eau? C’est en prenant le train un soir que j’ai pu voir le château d’eau. Après quelques renseignements auprès de la mairie de Diemeringen, j’appris qu’il s’agissait du dernier château d’eau sur la ligne Sarreguemines-Strasbourg et qu’il servait, à l’époque de la traction à vapeur, à alimenter les locomotives en eau. J’ai proposé le projet à mes élèves.

Quels sont les élèves ayant participé au projet? Comment s’est-il déroulé? Tous les élèves de 3e ont participé. Une trentaine de projets ont été élaborés. Nous en avons sélectionné 12 que nous avons imprimés sur panneaux et affichés dans l’enceinte du collège. Après réflexion, nous avons choisi « l’homme au chapeau », imprimé sur bâche micro-perforée et installé sur le château d’eau grâce à l’aide d’agents communaux de la ville, M. André Constans. Nous avons également pu bénéficier de la participation de M. Laurent Odelain, artiste plasticien, qui a contribué à la transformation du site.

Partenaires du projet : DDAC / DRAC / SNCF / Réseau FF / CG67 / GAP / Mairie Diemeringen

Gérard PUEL, professeur, avec Célia BOIS et Léa WILBERT

Source : « Neues vom Krumme »- Alsace Bossue Infos – Journal édité par la Communauté de Communes d’Alsace Bossue, n°22, Juillet 2012