LA HUPPE FASCIEE

Upupa epops

Avec le retour des beaux jours, les chants des oiseaux s'intensifient et se multiplient. Aux espèces sédentaires se rajoutent les migratrices qui reviennent de leurs lieux d'hivernage. Voilà qu'un jour d'avril on entend le oup-oup-oup caractéristique de la huppe fasciée, un oiseau à la fois joli et curieux. Sa tête est ornée d'une grande huppe aux  plumes flamboyantes et à pointes noires qu'elle déploie lors de la parade ou lorsqu'elle est en alerte. Son long bec courbe lui sert à fouiller le sol à la recherche de vers et de larves d'insectes. Au vol, ses larges ailes rondes aux battements irréguliers, lui donnent l'aspect d'un très grand papillon. Au sol, l'oiseau trottine ou hoche la tête, ce qui lui confère une démarche très élégante.


                        Photo Florian GIRARDIN, avec nos remerciements

Identification
* plumage brun rosé, ailes et queue largement rayées de noir et blanc
* huppe rose orangé, noir au sommet
* long bec courbe noirâtre
* les deux sexes sont identiques

Nidification
* Nid nu ou simple amas de débris végétaux, dans un trou d'arbre, un nichoir ou une cavité dans des pierres
* Ponte d'avril à juin, de 5 à 7 œufs gris nuancés de brun clair et pointillés de blanc, incubation 18 jours environ par la femelle seule, ravitaillée par le mâle
* Les poussins élevés par les deux parents s'envolent à 3-4 semaines
* Parfois une seconde nichée

Régime alimentaire
* surtout des larves de coléoptères, sauterelles, criquets, papillons, mouches, araignées, mille-pattes, limaces et vers...

L'Alsace Bossue est encore épargnée de l'agriculture intensive et ses paysages sont préservés. Des vallons de bosquets et de haies denses, des coteaux couverts de vergers hautes tiges et des prés pâturés ou fauchés encore vastes : ils abritent les dernières populations nicheuses de nombreuses espèces d'oiseaux d'Alsace, dont la huppe fasciée.

 :Christiane HUBRECHT_