EGLISE CATHOLIQUE


Presbytère
12 rue des Lilas  67430 Diemeringen   03 88 00 04 47
Comité de gestion
Gérard Krieger  22 rue de la Liberté  67290 Weislingen   03 88 01 54 22
Courriel : gerard.krieger[arobase]gmail.com
Site de la Communauté de paroisses : http://clochers-kirchberg.diocese-alsace.fr/

Son histoire
 
A l'origine, Weislingen n'avait pas d'église et les paroissiens dépendaient de la paroisse de Tieffenbach.
 
En 1561, les comtes de La Petite Pierre introduisirent la Réforme dans le comté, et, cujus regio, ejus religio1, Tieffenbach est mentionné comme paroisse protestante depuis cette date.

C'est en 1738 que l'église de Tieffenbach devient "simultanée" jusqu'en 1925 : elle accueillera les paroissiens catholiques de Weislingen jusqu'en 1862, date de la construction de l'église catholique dans notre village.

L'église protestante de Weislingen a été construite dès 1842 (en même temps que le cimetière et l'école actuelle). Quant à l'église protestante de Tieffenbach, n'ayant été construite qu'en 1925, l'ancienne église de cette commune aura donc été simultanée jusqu'à cette date.

En 1992 la paroisse catholique de Tieffenbach est rattachée en tant qu'annexe à celle de Rosteig, ainsi d'ailleurs que les communes de Frohmuhl et Struth, précédemment annexes de la paroisse de Tieffenbach. A cette même date les communes d'Adamswiller, Waldhambach et Weislingen, anciennement annexes de la paroisse catholique de Tieffenbach, sont rattachées en tant qu'annexes à la paroisse de Diemeringen.

Et c'est dans le cadre d'une nouvelle organisation territoriale, initiée par le diocèse de Strasbourg, que la paroisse catholique de Weislingen fait partie depuis 2012, dans la zone pastorale de Saverne, de la communauté de paroisses "Les clochers du Kirchberg" (voir ci-dessous).

(1) Littéralement : Tel prince, telle religion

 
Histoire du secteur interparoissial au 20e siècle                     <Nouveau>

"Les hommes proposent et organisent, Dieu et l'histoire disposent, faisant et défaisant ce que l'homme avait prévu. Ainsi en est-il de notre secteur interparoissial".
C'est ainsi que le curé Vincent-Marie Meyer introduisait, dans un bulletin paroissial paru en 1999, le fruit de ses recherches sur l'évolution de notre secteur interparoissial au siècle dernier. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça a pas mal bougé au fil des ans. Qu'on en juge...
>>> lire "L'histoire du secteur interparoissial au 20e siècle"


Le réaménagement pastoral en Alsace                         <Nouveau>

Le diocèse d'Alsace a ouvert en l'an 2000 un vaste chantier de réorganisation des paroisses. La première étape de ce mouvement a d'abord consisté à créer 14 zones pastorales.
Dans une deuxième phase, il a été procédé, au sein de chaque zone pastorale,  à un regroupement des anciennes paroisses ou églises en nouvelles communautés de paroisses. Ce réaménagement a modifié profondément le paysage de l'église catholique en Alsace Bossue.


La communauté de paroisses "Les clochers du Kirchberg"   <Nouveau>

Dans le cadre du réaménagement pastoral du diocèse d'Alsace s'est progressivement créée dans notre secteur une communauté regroupant près 2400 catholiques de 12 communes, autour de 13 églises. Cette communauté de paroisses a été officiellement installée le 7 octobre 2012 et porte le nom de "Communauté de paroisses des Clochers du Kirchberg".


Saint Florent

L'église catholique de Weislingen est placée sous le patronage de Saint Florent, représenté sur un grand tableau à l'intérieur de l'église. Mais qui donc était ce Saint Florent ?

Né en Irlande (?), l'ermite Florent, qui a vécu à Niederhaslach vers l'an 600, est devenu le 7e évêque du diocèse de Strasbourg. En 810, l'évêque Ratio fait transférer ses reliques de l'église Saint Thomas de Strasbourg à celle de Niederhaslach, alors église d'une communauté bénédictine.

Aujourd'hui, Niederhaslach est un pittoresque village de 1200 habitants, niché à l'entrée de la vallée de la Hasel, entre Molsheim et Schirmeck, au pied d'un important massif forestier. Les armoiries de la commune représentent Saint Florent. C'est au centre du village que se dresse la Collégiale gothique dédiée à notre saint.

La Collégiale : l'abbaye initiale fut fondée au dernier tiers du 6e siècle par Florent, évêque de Strasbourg, probablement grâce à la générosité des rois mérovingiens. L'église actuelle fut commencée en 1274, avec l'appui de Conrad de Lichtenberg, évêque de Strasbourg. En 1287, un incendie détruisit les nouvelles constructions, à l'exception du chœur. La reconstruction fut entreprise en 1300 par Gerlach de Steinbach (fils d'Erwin de Steinbach, l'architecte de la cathédrale de Strasbourg).
Parmi les chefs-d'œuvre que compte la Collégiale, on peut admirer les magnifiques vitraux des 13e et 14e siècle, qui représentent des scènes de la vie de Saint Florent, de Jésus, de la Vierge, de Saint Baptiste... C'est dans l'avant-chœur que l'on peut se recueillir devant les reliques de Saint Florent.
Chaque année, un pèlerinage a lieu le dimanche qui suit le 7 novembre : il marque la fête de Saint Florent, connu pour ses dons de guérisseur et protecteur des animaux.

Le saint patron de Weislingen n'est pas le seul Florent honoré par l'Eglise, qui en fête également d'autres :
  • 3 janvier : Saint Florent, évêque de Vienne en Dauphiné
  • 4 juillet : Saint Florent, prêtre au 6e siècle, patron de la ville de Roye en Picardie (1er évêque de Cahors?)
  • 22 septembre : Saint Florent, Bavarois, disciple de Saint Martin de Tours, vécut au 5e ou 6e siècle au Mont-Glonne, et fonda le monastère de Saint-Florent-le-Vieil, en Maine-et-Loire (Florent est dit martyr, sans doute par confusion avec un martyr du 4e siècle, Saint Florian)
  • 16 octobre : Saint Florent d'Orange, évêque d'Orange au 6e siècle, dont les reliques sont partagées entre la cathédrale ND des Doms d'Avignon et du Puy, et aussi entre les églises de Fiorenzuola d'Arda (Fidentia près de Plaisance en Italie), de Laussonne (Haute-Loire) et de Saint Florent d'Orange, où il est vénéré comme l'un des protecteurs de la ville et de l'ancien diocèse)
  • 7 novembre : Saint Florent, évêque de Strasbourg au 7e siècle (pour mémoire)
  • 14 décembre : Saint Florent, martyr à Reims
Il existe d'autres églises ou paroisses Saint Florent en France, et toutes ne sont pas dédiées à "notre" Florent :
  • 05160 Savines-le-Lac
  • 06750 Canaux
  • 16110 La Rochefoucauld
  • 20200 Bastia
  • 21120 Til-Châtel
  • 22310 Plufur
  • 35500 Vitré
  • 49410 Saint-Florent-le-Vieil
  • 67200 Strasbourg-Cronenbourg
  • 67280 Niederhaslach
  • 67290 Weislingen
  • 67700 Saverne (Maison Saint-Florent)
  • 79000 Niort
  • 84100 Orange
  • 84240 La Motte d'Aigues...,etc.
Pour en savoir plus sur Saint Florent, Niederhaslach et sa Collégiale :
>>> site bertrandjost
>>> site juillot

Au cas où ces sites ne seraient plus accessibles, vous pouvez consulter leurs pages cache enregistrées en janvier 2006 :
>>> cache du site bertrandjost
>>> cache du site juillot

Voir aussi :
>>> L'ermite d'Oberhaslach



Sous-pages (1) : Travaux